- 5 kilos en 2 semaines ! C’est la promesse du régime Shelton ! Historiquement, il s’agit du premier régime dissocié. Il fut inventé par le docteur Shelton dans les années 1950. La théorie défendue affirme que chaque aliment consommé ne fait pas grossir à condition d’être consommé isolement ! Quel est le principe du régime Shelton ? Les avantages et les inconvénients ? Faisons le point ensemble.

Le principe du régime Shelton

JPEG - 36.6 ko
Dangers du régime Shelter

Le principe du régime Shelton est basé sur la séparation des différentes catégories d’aliments : une seule catégorie d’aliments par repas. L’idée c’est que tous les aliments sont bénéfiques à condition d’être consommé au bon moment et ne pas associer certaines catégories d’aliments ensemble !

Le docteur Shelton a ainsi divisé les aliments en catégories bien distinctes qu’il ne faut jamais mélangées ! La règle à suivre : 1 catégorie d’aliments = 1 repas !

En pratique, il faut respecter des interdits :
- Ne pas associer au cours d’un même repas les aliments de type alcalins (fruits, légumes frais, produits laitiers) avec les aliments de type acides (pain, viande, poisson, céréales, légumes secs...)
- Ne pas associer acide et amidon
- Ne pas associer acides et protéines
- Ne pas associer sucres et amidon
- Ne pas associer graisses et protéines
- Ne pas associer sucre et protéines
- Consommer le lait toujours seul
- Consommer les fruits toujours seuls
- Certains repas doivent être composés uniquement d’aliments à base de protéines
- Certains repas sont entièrement composés de fruits
- Certains repas exclusivement composés à base d’amidon
- La consommation de charcuteries, d’alcools, de cafés, de sauces et de desserts est interdite.

Le Docteur Shelton a mis en place des règles alimentaires qu’il faut suivre à la lettre :

1 : Règles de combinaisons alimentaires :

>>> Les légumes peuvent être associés au choix : soit à des protéines (viande, poisson...), soit à des féculents (riz, pâtes, pomme de terre, semoule...).
>>> Les protéines et les féculents ne doivent jamais être associés ensemble au cours d’un repas. Cette combinaison est interdite !
>>> Les fruits ne peuvent être associés qu’avec des fruits.
>>> Évitez les matières grasses qui retardent la digestion.

2 : Règles des horaires

>>> Les repas doivent être espacés d’un laps de temps suffisant :
- Après un repas protidiques, il faut patienter au moins 4h avant de pouvoir consommer des féculents ou des fruits.
- Après un repas à base de féculents, il est impératif de patienter 4 heures avant de pouvoir consommer des protéines ou des fruits.
- Après un repas de fruits, il est bon d’attendre au moins 2 heures avant de consommer des protéines, des féculents ou des légumes.
- Si les repas à base de protéines ou de féculents contenaient un apport en gras de plus de 30%, il est impératif d’attendre au moins 7h avant de consommer un autre aliment.

3 : La règle des fruits :

>>> Les fruits neutres peuvent être associés aux fruits sucrés ou aux fruits acides.
>>> Les fruits sucrés ne doivent jamais être associés à des fruits acides.

4 : La règle des légumes :

>>> Au cours d’un repas, les légumes peuvent être mangés :
- soit avec des féculents
- soit avec des protéines.

5 : La règle des jus de fruits et de légumes :

>>> Les jus de fruits peuvent être associés à des fruits
>>> Les potages (jus de légumes) peuvent être associés aux protéines, aux légumes et aux féculents.

6 : La règle du lait

>>> La consommation de produits laitiers en général est fortement déconseillée.
>>> Le lait doit être bu isolement. Il ne peut être associé à autre autre aliment.

7 : La règle de la boisson :

>>> On peut boire de l’eau quand on en a besoin.

Exemples de menus

- Petit déjeuner : produits laitiers exclusivement
- Déjeuner : aliments protidiques : viande
- Dîner : légumes à volonté

La méthode Shelton est très controversée, elle ne repose pas vraiment sur l’association de catégories d’aliments mais davantage sur la dissociation ! Ce type d’alimentation ressemble étrangement à la "Monodiète", la consommation d’un seul type d’aliment par repas. L’intérêt de ce type de diète étant d’alléger le système digestif pour entraîner une perte de poids. Mais la monodiète peut être suivi à court terme. Dans le cadre du régime Shelton, il n’y a pas de durée limite ! Or, cette dissociation d’aliments est si importante qu’elle engendre une digestion néfaste à l’organisme : l’intestin n’ayant même pas le temps d’assimiler les nutriments nécessaires au fonctionnement de l’organisme !

Les avantages du régime Shelton

- Ce régime dissocié est plutôt équilibré et varié.

- Le régime Shelton favorise la digestion et supprime les sensations de ballonnement.

- Perte de poids très rapide : 5 kilos en 2 semaines !

- Le docteur Shelton affirme que son régime confère une grande énergie.

- Sensation de bien-être général.

- Le régime Shelton est pauvre en lipides et prévient donc l’apparition de maladies cardiovasculaires.

Inconvénients du régime Shelton

- L’efficacité et les bienfaits du régime Shelton n’ont pas été prouvés scientifiquement.

- Le régime Shelton est très complexe : il est très compliqué à mettre en place au quotidien.

- Cette diète est un régime hypocalorique qui peut entraîner de nombreuses carences : insuffisance de protéines, de produits laitiers, de vitamines B12, de glucides...

- Le régime Shelton ne doit pas être suivi par des enfants : il pourrait entraîner des retards de croissance. Il ne peut pas être suivi par les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les personnes âgées.

- Frustrant : les interdits peuvent être difficiles à supporter. Certaines personnes aiment manger des pâtes et un steak en même temps, ce régime l’interdit catégoriquement. Les associations alimentaires permises sont strictes et très privatives. Elles sont contraignantes : on ne peut pas manger du pain et du lait. On ne peut pas manger de dessert... Toutes ces combinaisons alimentaires engendrent un certains nombres de frustrations qui peuvent vitre décourager une personne de continuer le régime.

- Les menus types proposés sont vite lassants et ne sont pas réellement appétissants ! Or, il est important de pouvoir se faire plaisir pendant un régime afin de ne pas craquer.

- Effet yoyo : Les régimes hypocaloriques sont si stricts que dès leur arrêt, l’effet yoyo est à redouter.

- Le créateur du régime Shelton affirmait que la perte de poids était dû à la digestion facilitée provoquée par certaines dissociations de catégories d’aliments. Mais en réalité, la perte de poids est favorisée par la diminution des apports caloriques journaliers.

- Les dernières études scientifiques ont rapporté que la consommation d’aliments variés au cours d’un même repas était bénéfique à l’organisme : c’est pourtant l’inverse de la théorie prônée dans le régime Shelton.

- Insuffisance de la consommation de produits laitiers.

- Le régime Shelton ne convient pas aux personnes actives. Les activités physiques sont déconseillées pendant le suivi de ce programme amaigrissant.






Les autres astuces